Le Royal Monceau

Laissez moi vous conter ma merveilleuse -et trop courte- incursion dans le monde du luxe.
Un samedi j’ai eu le privilège de pouvoir goûter avec parcimonie et retenue le merveilleux brunch du Royal Monceau à La Cuisine. Mon but premier n’était pas le brunch mais plutôt les pâtisseries qui le compose et plus particulièrement goûter une millefeuille fraise monté à la minute.

J’avoue que je suis très bien élevée alors quand on m’a proposé de goûter à l’ensemble du brunch j’ai dit oui.
Donc j’ai goûté à une petite salade de Quinoa et une salade Caesar. Excellentes.
Puis un petit assortiment de pâtes fraîches faites à la minute.
– Pesto
– Sauce tomate classique
– Crème légèrement fromagée au gorgonzola.
La sauce au Pesto me laisse perplexe rien d’extraordinaire. J’aimerai en savoir plus sur sa préparation peut être que j’ai loupé quelque chose mais je l’ai trouvé trop commune.
Par contre les pâtes à l’encre de seiche et leur sauce c’était vraiment incroyablement bon. C’est très fin et plein de goût à la fois.
Rien à dire sur le pain servi avec, une panière avec un petit assortiment au choix, excellent, frais  celui que j’ai choisi est aux noix et au curry (?). Les beurres qui accompagnent sont évidemment d’excellente qualité !

une petite salade Caesar, du bon pain et des pâtes fraîches ....

une petite salade Caesar, du bon pain et des pâtes fraîches ….

Contrairement à ce que vous pouvez lire j’ai un petit appétit en ce moment. Je voulais vraiment me réserver pour les desserts; car qui n’a jamais rêvé d’être enfermé dans une pâtisserie Pierre Hermé et de pouvoir tout y manger sans restriction ?!
Et c’est arrivé !
Au brunch j’ai pu voir les fameux Ispahan, la tarte infiniment vanille (ma préférée au monde!!), le plaisir sucré et un autre dessert au chocolat que je n’avais jamais vu en boutique et dont je ne peux vous donner le nom.

 

Ispahan

Ispahan

 

Tarte Infiniment Vanille

Tarte Infiniment Vanille

Il y a aussi et à volonté un assortiment de macarons Pierre Herme, son fameux pop Corn caramélisé et pour les plus raisonnables d’entre nous des yaourts aux saveurs exotiques signes aussi PH.
Pour moi le partenariat entre ce luxueux hôtel et ce pâtissier de génie  vient à point.
Toutefois ce partenariat à la force de ses faiblesses. Si la partie « salé » qui compose le brunch change de semaines en semaine. Qu’est ce qu’il en est des pâtisseries ?
Contrairement à moi tout le monde ne mangerai pas forcément du Pierre Herme à chaque brunch, même si le brunch n’est pas non plus quelque chose que l’on s’offre tous les week end.

Les serveurs sont très agréables avec moi et avec chacun leur personnalité ils ont clairement été des amours avec moi. J’en profite d’ailleurs à nouveau pour les remercier.
Cerise sur le gâteau (non malheureusement pas le fameux entremets de PH!!) j’ai eu le droit de rencontrer le chef pâtissier de l’hôtel. J’avoue ce fut un petit ou énorme (au choix) privilège que de passer ne serais-ce que 10mn à discuter avec lui. Comme beaucoup de pâtissier (mais pas tous) il est très humble, passionné et semble être un fonceur. Je remercie donc Christophe Carré d’avoir pris quelques minutes pour m’avoir présenté des miniatures de ses desserts préparés donc sur place au Royal Monceau avec une brigade dont il est le chef et dont Pierre Herme vient contrôler la qualité de temps à autre. Que Pierre Herme ne s’inquiète pas ! Rien de ce que j’ai vu ne peux vous porter disgrâce.

photo 3

Assortiment de desserts présenté par le chef patissier

Assortiment de desserts présenté par le chef patissier

Bon allez je chipote car je suis pâtissière aussi : l’alignement du mélange mascarpone crème anglaise sur le dessus de la tarte infiniment vanille n’est pas parfait sur toutes les tartes. Pas de quoi rougir d’après la photo.

Moi qui suis fan Pierre Hermé j’ai eu l’opportunité de goûter 2 nouveaux produits : le cheesecake pistache griottes et un éclair infiniment vanille….. J’aurai pu en manger 10 …. C’était juste trop bon. Et je m’en avait jamais vu en boutique auparavant.

Après un excellent café et de très bon macarons : rose & mogador. Je n’avais pas vraiment envie de partir.

un bol de macarons ?

On m’a gentiment proposé un tour de l’hôtel.
Pourquoi dire non ?!
Dans le désordre :
– Galerie d’art indépendante à laquelle on peut accéder sans aller à l’hôtel. On peut y trouver des conseils de visite à effectuer ds Paris ou ailleurs. Ce guide (feuille A4 recto verso) est à disposition dans chaque chambre pour les clients mais aussi ds la galerie donc.
– Librairie des arts : juste génial ! Objets insolites, livres rares d’artistes et conseils du charmant jeune homme qui tient la boutique. J’ai d’ailleurs craqué pour un objet à la boutique pour une amie : objet personnalisé de l’un de ses artistes préfèrés, jamais vu ailleurs. J’ai frappé juste et fort elle a adoré!
– Cinéma privée : si vous connaissez le MK2 BNF les sièges vous serons familiers. Ici ils sont encore plus large et en cuir évidemment. Il y a une projection toutes les dimanches de vieux cultes en général. Verre de champagne à l’entrée (ou une sélection de jus de fruits fraichement pressé) et Pop Corn Pierre Hermé que l’on peut poser sur une petite tablette rétractable pendant la projection, je recommande chaudement cette expérience.

Les restaurants :
Cuisine française « la Cuisine ». L’endroit où se passe le brunch. Déco au plafond de Starck, moins funky que celle du Mama Shelter. Mais je doute que la clientèle cherchent du funky ici.
Le détail que j’adore : des énormes luminaires de style industriel au dessus de certaines tables. Poids 90kg et recouverte de feuille d’or comestible à l’intérieur.
J’espère avoir l’occasion d’y dîner ou d’y déjeuner pour pouvoir dire ce que j’en pense. Mais dans l’idéal je commencerai par le restaurant italien que l’on m’a déjà fortement recommandé par ailleurs.
Ici la deco est moins à mon goût : entièrement réalisée avec des coquillages. A certains endroit l’effet est bluffant (dans le couloir qui mène au restaurant) à d’autres endroit je suis plus dubitative (lustres en coquillage) …. La déco de table par contre me séduit totalement. Elle est raffinée.
Ma prochaine occasion de grand resto c’est sûr c’est là bas.

1. le cinéma privé  2. un couloir de l'hôtel  3. Il Carpaccio  4 et 5. Piscine et Spa de l'Hôtel  5. Salle du restaurant "la Cuisine"

1. le cinéma privé
2. un couloir de l’hôtel
3. Il Carpaccio
4 et 5. Piscine et Spa de l’Hôtel
5. Salle du restaurant « la Cuisine »

 

 

– Les chambres : pour ceux qui aime Starck et qui ont plus les moyens que pour une nuit au Mama Shelter… Je recommande vivement l’expérience ! La déco n’est évidemment pas la même, c’est un tout autre style mais comme ceux qui connaissent Pierre Herme et qui reconnaissent toujours sa « pâte ». 😉 on reconnaît bien le style Starck, dans un registre plus luxe, plus volupté. Peut être que ceux qui me lisent ne peuvent pas s’offrir la suite présidentielle (pas moi clairement!) mais j’ai eu la chance de voir l’une d’entre elles, j’ai bien évidemment été séduite.
J’ai aussi eu l’occasion de voir une chambre ‘normale’. J’ai adoré la salle de bain! Tout en miroir (mieux vaut s’aimer un tant soit peu), avec des clins d’œil derrière les miroirs que je vous laisserai découvrir à l’occasion.
– « Gentlemen club » : alors je ne fume pas mais je crois que c’est l’endroit que j’ai le plus préféré !! C’est un club de fumeurs de cigares. Avec des sièges terriblement confortable et en cuir et des boîtes numérotées au mur en numéro d’or pour que les adhérents y conservent leur cigares. Je précise, car j’ai posé la question, que le club a des membres féminins.

Voilà ! Vous savez tout de ce que je sais du Royal Monceau. Un lieu à découvrir absolument!

J’avoue je n’ai pas pu goûter au mille-feuille fraise pour lequel je suis venue en premier lieu ! Une occasion (manquée) d’y retournée ?

 

ma boite de macarons souvenirs....

ma boite de macarons souvenirs….

 

Un grand merci à l’équipe du Royal Monceau de m’avoir reçue spécialement Myriam, Eglantine, Christophe Carré, Yacine….

Le Royal Monceau – avenue hoche 75008 Paris

Publicités